top of page

"La Dolce Vita" à la française depuis Fontainebleau

"Partir pour mieux rester, voyager pour survivre aux tumultes intérieurs, partager et rire pour faire fleurir les blessures."

_MG_2179.JPG

Née en 1985 à Paris, Linda Clerget est tombée sous le charme de l'énergie débordante des rues parisiennes, mais c'est dans la nature que son âme trouve véritablement son refuge, notamment dans la maison de campagne familial près de Fontainebleau, région dans laquelle elle choisira plus tard de vivre. 

Sa soif de culture et de créativité la conduit à fréquenter assidument les livres et les musées de la capitale toute sa jeunesse avant de beaucoup voyager en tant que journaliste, curieuse de découvrir les autres, les ailleurs. Mais le besoin de création et de se tourner vers l'intime la pousse à se questionner sur une carrière artistique.

Après avoir exploré diverses formes d'expression (photographie, écriture, musique), Linda trouve finalement son épanouissement dans la peinture, où elle peut exprimer pleinement sa passion pour la couleur, la texture, la sensation et le dessin.

Formée à Paris à l'école Terre et Feu puis nourrie par les enseignements de maîtres impressionnistes américains comme Ben Fenske, Linda enrichit son savoir et affine son style, mêlant les techniques impressionnistes à une interprétation moderne. 

Voyageuse dans l'âme, Linda explore à présent la France à la recherche de pépites naturels et pittoresques qui lui serviront de point de départ pour peindre des paysages que l'artiste voit comme des portes ouvertes vers des mondes fantasmés et sensoriels au service des rêves personnels du spectateur. 

Une Artiste Établie près de la Forêt de Fontainebleau

Aujourd'hui, Linda Clerget exerce sa passion depuis son home studio à Thomery, près de la forêt de Fontainebleau, village où Rosa Bonheur s'était établie. Avec le souhait de présenter une approche moderne et poétique de la peinture, Linda expose régulièrement à Londres et à Paris, où elle partage son amour pour l'art.

bottom of page